20/06/2004

L'appartement.

L'appartement.
 
Autant de traces de vies,
intimités violées,
usurpées par des vagues de locataires,
essayant d'imposer à ces murs leurs styles,
leurs goûts,
patcworks d'influences,
de tentatives d'imprégnations,
que l'on supposent plus ou moins réussies.

toutes ces traces de vies concentrées en un endroit...
me laisse perplexe.

 






19:08 Écrit par jerome | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

... donner au lieu

Écrit par : cbj | 21/06/2004

Les commentaires sont fermés.