24/06/2004

Ecouter.ce silence, qui n'en est pas un. ce bruit de fond qu

Ecouter.

ce silence,

qui n'en est pas un.

ce bruit de fond qu'on finit pas prendre pour silence.

les trains sur le pont métallique,

les camions sur la voie rapide,

les mouvements des voisins.

tout ce brouhaha noté,

codifié par notre esprit comme silence.

Présent, envahissant.

à tel point qu'il m’indispose.

Sans rythme, sans musique,

sans ambiance sonore pour le masquer,

une impression de vide m'envahit,

m'angoisse et me glace.

je ne supporte pas le bruit de mes faits et gestes,

ils viennent comme souligner ma solitude.

comme si j'assistais à mes propres errances,

la bande-son de ma vie.

Ratée ?




19:00 Écrit par jerome | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

... compiler les bruits,
sampler les sons,
démêler les fils,
qualifier l'errance
enregistrer le disque.















ps: des si déments, je me sens très bien ici et ne regrette PAS du tout le lien chez moi en post

Écrit par : cbj | 24/06/2004

mail je laisse ici mon mail skynet; cela me semble plus sûr que hotmail...
no way!

Écrit par : cbj | 24/06/2004

mwouai ce qui s'appele savourer avec délice sa mélancolie....si j avais sut je serai partie plus longtemps encore

Écrit par : *astro* | 05/07/2004

OK Le vrai luxe, c'est le silence

Écrit par : Obi-Wan | 10/08/2004

Les commentaires sont fermés.